Comment entretenir sa montre

Une montre est un objet bien singulier, il doit être beau lorsqu’on le regarde, savoir se faire oublier sur le poignet, et mesurer le temps le plus précisément possible tout en étant robuste.
Les garde-temps de qualité sont réalisés dans le respect de la tradition horlogère tout en bénéficiant des moyens de production et d’ingénierie les plus modernes. Les mouvements à quartz ou mécaniques savent se faire discrets, ils sont aujourd’hui de faible diamètre et de peu d’épaisseur tout en réalisant des performances exceptionnelles.
A titre d’exemple, la trotteuse d’une montre de 40mm va au minimum se déplacer 86400 fois par mois et va parcourir une distance de l’ordre de 108 Km.
Tentez d’imaginer la distance que peuvent parcourir l’ensemble des rouages d’un mouvement en cinq ans, intervalle théorique en deux révisions complètes.
Entretenir votre montre au quotidien et respecter son usage vous permettront de conserver en parfait état, pendant plusieurs dizaines d’années, ce que je qualifierai « d’objet de beauté, de précision et d’endurance ».

L’étanchéité

L’eau est un prédateur mortel pour les montres, elle endommage souvent de manière irrémédiable le mouvement, le cadran et les aiguilles.
Heureusement, sauf mention contraire, la plupart des montres ont désormais une étanchéité minimum, certaines ne supporteront qu’un « lavage de mains », d’autres la baignade occasionnelle, enfin d’autres pourrons vous accompagner dans tous vos sports nautiques.
L’étanchéité est mesurée en regard de la résistance à la pression de profondeur (20 mètres, 50 mètres … 100 mètres ... ou en équivalent de pression atmosphérique (2 atm … 5 atm … 10 atm).
L’étanchéité dépend de plusieurs critères dons les principaux sont la forme de la montre : à même condition de réalisation, une montre ronde sera plus étanche qu’une pièce dite « de forme »(carrée, ovale ….).

L’épaisseur et la conception du boitier : les joints de fond de boite et de verre seront plus fins sur une montre extra-plate. Les montres à fond vissé, poussoirs et remontoirs vissés assurent une meilleure étanchéité. Lorsque vous mettez à l’heure votre montre, veillez à bien revisser le remontoir ou, s’il n’est pas vissé, à fermement enfoncer celui-ci afin qu’il assure pleinement sa fonction d’étanchéité.
Attention aux poussoirs de chronographes qui resteraient dévissés : aquarium assuré.
Attention aux verres cassés, ébréchés, fêlés ou encore aux coups sur la lunette (partie autour du verre) qui pourraient mettre à mal l’étanchéité.
Évitez la douche dont le jet relativement puissant et l’eau chaude déplaisent aux joints de lunette et de verre.

Évitez aussi les chocs thermiques: soleil et eau trop froide.
Faites vérifier chaque année l’étanchéité de votre montre, cela réduira considérablement les mauvaises surprises de rentrée de vacances.
Enfin, rappelez-vous que l‘alligator n’est étanche que lorsqu’il est vivant. C’est vrai pour presque tous les cuirs exception faites de certains cuirs dits « gras ».

Le nettoyage

Les boites étanches
Si elles possèdent un bracelet métallique, utilisez un savon liquide ou encore du liquide pour la vaisselle et une brosse douce et séchez à l'aide d'un chiffon doux.
Si la montre est sur cuir, ôtez préalablement le bracelet, attention à ne pas rayer le métal.
Cela demande un peu d’entrainement. Le mieux est de faire démonter le bracelet par un spécialiste.

Les boites non étanches
Utilisez alors un chiffon doux et humide.

Le bracelet en cuir

La pollution, l’humidité naturelle du poignet, les taches d’eau altèrent petit à petit le cuir.
Le nettoyage est plus capricieux, plusieurs recettes circulent mais sans résultat pas garanti.
Selon la nature du cuir, il y a les adeptes des crèmes grasses de couleur neutre, les adeptes du bracelet frotté doucement à l’eau légèrement savonneuse ou encore les partisans d’un radical et long détrempage
Si vous utilisez l’option de l’eau, laissez sécher le bracelet le plus longuement possible, soleil et séchoirs étant à proscrire,
Et rappelez-vous de ne jamais utiliser d’eau ou de liquide sur les peausseries à écailles.

 

Que faire si votre montre prend l'eau

En premier lieu, tirez le remontoir et dégagez les éventuels poussoirs vissés pour permettre à l’humidité de s’échapper.

Si vous le pouvez, n’hésitez pas à utiliser un séchoir à cheveux pour accélérer l’évaporation.

Dans tous les cas, apportez votre montre à un dépositaire agréé de la marque afin qu’il ouvre la boite, termine le séchage et évalue si les dégâts sont importants ou pas.

 


L’entretien périodique

Les marques recommandent généralement d’effectuer une révision complète
tous les 5 ans.
C'est-à-dire le démontage, le lavage, le graissage, le remontage de la totalité des éléments du mouvement et de la boite, du contrôle de marche de la montre ainsi
que du remplacement des joints d’étanchéité et des pièces d’usure.
Le plus souvent cette intervention intègre le polissage et le satinage de la boite et du bracelet métallique si elle en est équipée. La révision complète d’une montre mécanique nécessite environ 5 heures de travail.

Ne changez jamais la pile de votre montre par vous-même, cette intervention est associée au remplacement des joints de boite, de fond, de glace et de couronne, nécessaires à une parfaite et durable étanchéité.

 

La qualité du service après-vente

Nous sommes agrées par l’ensemble des marques que nous revendons, c'est-à-dire que nous sommes à même selon le cas, soit de réparer directement la pièce dans nos ateliers, soit de la confier à l’atelier de la marque concernée.

Notre accès aux pièces d’origines qui nous sont directement fournies par les marques vous garantit une réparation optimum et vous donne la certitude que toutes les pièces qui méritent d’être changées le sont.

Suivez ces quelques conseils de bon sens et traitez votre montre comme elle le mérite sans oublier que si toutes les montres de qualité sont des objets précieux, chaque style de montre est adapté à un usage particulier.

 


On ne fait pas de marche en forEt avec des chaussures en chevreau